Santé - Heure d'hiver et impact sur notre corps - ostéopathe pessac
16433
post-template-default,single,single-post,postid-16433,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
 

Changement d’heure : quelles conséquences pour la santé ?

santé

Changement d’heure : quelles conséquences pour la santé ?

Le changement d’heure est apparu en France en 1976. Présenté comme ayant un intérêt économique quel est son réel impact sur la santé ?

 

Il peut avoir un intérêt sur l’organisme :
  • Les défenseurs du changement d’heure estiment que l’heure d’été a du bon en ce qu’elle nous permet de mieux profiter des soirées estivales. Par conséquent, cet horaire conduirait à de plus longues activités physiques, ce qui est bon pour la santé.
  • Par ailleurs, l’exposition à la lumière est connue pour favoriser la synthèse de la vitamine D, utile à la santé du squelette, et pour contribuer à garder un bon moral.

 

A l’inverse le changement d’heure peut-être avoir des conséquences néfastes sur la santé :

En effet, le sommeil fonctionne  par cycle de 24 heures (le cycle circadien).  Celui-ci est lié à la sécrétion de deux hormones. La mélatonine (qui vous donne envie de vous endormir), et le cortisol qui vous réveille. Ces hormones sont liées à l’ensoleillement  et la longueur de la nuit. En effet il faut 2h de baisse de luminosité pour provoquer une sécrétion de mélatonine propice à l’endormissement.

Ainsi le décalage des heures d’ensoleillement peut conduire à

  •                 Des troubles du sommeil liés à la modification des rythmes circadiens.
  •                 Des troubles de l’appétit : liés au décalage de ce cycle.
  •                 Des troubles de l’humeur : En effet,  une étude scientifique montre une augmentation de 19% de la consommation  de psychotropes donc de l’impact sur le stress de l’organisme.
  •                 Des troubles de la concentration liés aux troubles du sommeil.

 

 

Comment s’adapter et se préparer au changement d’heure

 

On estime qu’il faut environ 1 semaine pour s’adapter au changement de rythme provoqué par le passage à l’heure d’été ou d’hiver. Mais pour mieux s’y préparer, il existe quelques conseils à suivre.

  • Décaler ses heures de sommeil de quelques minutes/quarts d’heures pendant 2 ou 3 jours en amont ;
  • Limiter le stress dû à la peur de ne pas se réveiller en programmant ses équipements électroniques la veille ;
  • Sortir quotidiennement afin de profiter de l’ensoleillement et ainsi prévenir la dépression saisonnière, notamment lors du passage à l’heure d’hiver ;
  • Ne pas hésiter à modifier son rythme de travail si possible afin de se caler sur le rythme solaire, aller au travail plus tôt pour finir plus tôt et profiter de la lumière jusqu’à la fin de la journée par exemple ;
  • Se reposer le plus possible dans la semaine qui suit le changement d’heure.

 

En complément de ces pratiques du quotidien, le recours à une cure de vitamines ou de magnésium peut aussi être envisagé. Dans tous les cas si la fatigue ou d’autres symptômes persistent, n’hésitez pas à consulter un médecin.

 

Timothée Laborde Ostéopathe

 

 

Pour plus d’informations ou toute demande de rendez-vous, 07.64.11.36.03 ou en utilisant un des formulaires de contact ci-dessous :
Prise de rendez-vous à Bordeaux
Prise de rendez-vous à Pessac

 

Aucun commentaire

Poster un commentaire