ostéopathe et podologue - osteopathe-bordeaux-laborde.fr
16205
post-template-default,single,single-post,postid-16205,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
 

Ostéopathie et podologie

Ostéopathie et podologie

Pour commencer rappel par une courte définition de l’une et l’autre de ces pratiques  ainsi que ses principes.

  • « L’ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé a plus ou moins long terme ». On retrouve donc une notion de recherche et maintien de l’équilibre ou « homéostasie », pour permettre au corps de conserver ses capacités d’auto-guérison naturelles.

 

  • « Le podologue ou pédicure podologue est un professionnel paramédical spécialisé dans le diagnostic et le traitement des différentes maladies et atteintes du pied » : Il travaille aussi bien sur la structure même du pied dans le cadre d’un travail plus global et parfois postural, que sur les affections de la peau des ongles etc… Son travail n’est donc pas que manuel puisqu’il  réalise des soins  et peut parfois mettre en place un appareillage type semelle orthopédique.

 

  • L’intêret d’une prise en charge pluridisciplinaire.

Le champ d’action du podologue s’adresse également à des personnes qui présentent des troubles statiques influençant les articulations en amont du pied, la cheville, le genou, la hanche et la colonne vertébrale. La relation qui peut exister entre la mauvaise fonction du pied et le « mal de dos » est désormais reconnue cliniquement.

Ainsi ostéopathes et podologues sont parfois amenés à travailler en interdépendance. Le travail de bilan / rééquilibrage avec un ostéopathe peut parfois nécessiter le contrôle d’un podologue afin de corriger certains déséquilibres. A l’inverse lors de votre bilan podologique, il peut vous être demandé de vérifier et éventuellement de corriger certains troubles musculo-squelettiques, crâniens ou viscéraux qui pourraient influencer les mesures posturales prises par votre podologue.

 

      En pratique

Gardez à l’esprit que ces deux pratiques ne se substituent pas l’une à l’autre, au contraire. Votre ostéopathe se forme et échange auprès de podologues afin de pouvoir faciliter la compréhension du travail de chacun.

N’hésitez pas à questionner votre ostéopathe sur le besoin de consulter un podologue pour votre bilan.

La mise en place de semelles orthopediques pourra ainsi être ajustée, modifiée en fonction du travail de l’ostéopathe et vice versa.

 

 

 

Aucun commentaire

Poster un commentaire