Ostéopathie, posture, et ergonomie au travail - ostéopathe-bordeaux-laborde.fr
16199
post-template-default,single,single-post,postid-16199,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
 

Adapter sa posture au bureau ou au travail

Ostéopathe Bordeaux Pessac, Cabinet Timothée Laborde

Adapter sa posture au bureau ou au travail

Que l’on soit étudiant, ou professionnel, nous sommes confrontés à la pénibilité du travail de bureau. Celle-ci peut aboutir parfois à certains troubles / douleurs pouvant devenir handicapantes pour la poursuite de son travail voir affecter la vie quotidienne. Adopter une bonne posture, et prendre certaines habitudes est indispensable.

Les TMS :

Les TMS ou troubles musculo-squelettiques sont de loin les maladies professionnelles reconnues les plus fréquentes.

Ils sont le résultat de la combinaison de multiples causes liées au poste de travail et à son environnement, à l’organisation du travail, (au climat social dans l’entreprise…), à l’accroissement des contraintes de productivité, à l’intensification du travail, aux périodes de révisions intenses pour les examens chez les étudiants. Ces gestes répétitifs peuvent s’avérer problématiques à long terme.

Aménager votre poste de travail, adopter une posture et des positions « saines » permet de diminuer significativement l’apparition de TMS qui sont étroitement liés ces gestes répétitifs combinés à des efforts intenses et des postures inadaptées. Ceci dans une démarche préventive et de prise en charge du bien-être afin de conserver son équilibre (un des principes de l’ostéopathie).

ostéopathie ergonomie travail

ergonomie au travail

Quelques exemples

Les TMS s’expriment par de la douleur mais aussi, pour ceux du membre supérieur, par de la raideur, de la maladresse ou une perte de force.

Les régions corporelles concernées par les TMS sont principalement les épaules, les extrémités des membres supérieurs, le cou, et le dos.

  • Pour le dos : Lombalgie, cervicalgies, dorsalgies, pathologies discales …

 

Ces quelques conseils posturaux à adopter au quotidien peuvent vous aider :

 

  • Tout d’abord pour les étudiants il parait évident que les positions en tailleur, allongées sur le lit etc… sont à proscrire absolument.

 

  • Avoir une bonne assise : La chaise est bien sûr l’élément essentiel.

Celle-ci doit être réglable en hauteur afin que vos genoux forment un angle de 90° et les pieds bien à plat. (A défaut, placer des cales pour surélever  vos pieds). La surface d’assise doit être arrondie à l’avant afin de limiter la compression des vaisseaux au niveau des cuisses.Le dossier doit être plein pour permettre aux lombaires un maintien optimal. Si besoin la chaise doit pouvoir pivoter pour éviter les rotations rachidiennes à répétition.

 

  • Si vous travaillez sur un écran veillez à ce qu’il soit suffisamment loin de vous, (40 cm dans l’idéal), et pas trop bas pour protéger votre colonne cervicale.

 

  • Position : Les mains doivent être dans le prolongement des avants bras ; (adapter votre souris, clavier etc en conséquence…)

 

  • Les épaules doivent être détendues et les avant-bras posés sur la table, les coudes doivent former un angle de 90°

 

  • Enfin veillez à faire des pauses régulièrement, même quelques minutes, dégourdir ses jambes, marcher, bouger quelques minutes permet la circulation du sang et évite les hypoxies musculaires. Ayez toujours une bouteille d’eau à portée de vous pour penser à vous hydrater.
Aucun commentaire

Poster un commentaire